Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil
Élections CNU 2023 : 10 raisons de voter Snesup-FSU PDF Imprimer Envoyer

Chers collègues enseignant·es-chercheur·ses,

avant le 13 octobre 2023, vous êtes appelé·es à voter pour renouveler les membres du Conseil national des universités (CNU).

La loi de programmation de la recherche (LPR) a été une nouvelle occasion d’attaquer l’instance nationale en limitant son rôle à un simple avis à rendre sur le volet C3 du Ripec, et en supprimant la nécessité d’être qualifié·e pour les chaires junior, pour les maîtres de conférences (MCF) candidat·es à un poste de professeur d’université et, à la demande de l’établissement, pour certains postes de MCF. Le CNU n’en reste pas moins le seul rempart à la gestion purement locale des carrières des enseignant·es-chercheur·ses.

Élément essentiel de défense du statut de fonctionnaire d’État des enseignant·es-chercheur·ses, le CNU est le seul lieu où l’évaluation des dossiers des collègues est réalisée par des pairs d’une même discipline, avec une vision nationale. Attaché à ce principe, le SNESUP-FSU propose des listes de candidat·es engagé·es dans leurs activités de recherche et de formation, représentatif·ves des diversités des établissements et des territoires, et qui se mobiliseront pour porter les revendications générales de notre communauté.

Pour faire vivre la collégialité universitaire, défendre une gestion nationale des carrières, nos statuts et le principe de l’évaluation par les pairs, pour des procédures transparentes et la reconnaissance de toutes nos missions, faites voter et votez dès maintenant pour les listes soutenues par le SNESUP-FSU.

10 raisons de voter Snesup-FSU :

Lire la suite...
 
La FSU est en deuil et en colère PDF Imprimer Envoyer

RASSEMBLEMENT

SAMEDI 15 JUILLET

de 11h Ă  13h

DEVANT LA PRÉFECTURE de MONTPELLIER

 

  • des dĂ©cennies d’injustices, de prĂ©jugĂ©s, de violences, de discriminations, de sexisme… et d’un racisme systĂ©mique qui traverse l’ensemble de la sociĂ©tĂ© et qui n’est toujours pas Ă©radiquĂ©.
  • des dĂ©cennies de rĂ©gression des Services publics, l’école, les lieux de partage et de culture, sportifs, la poste, les administrations etc. et le recul du soutien de l’État au tissu associatif
  • des dĂ©cennies de politiques publiques discriminatoires et sĂ©curitaires qui ciblent notamment les quartiers populaires, de dĂ©rives d’une politique du maintien de l’ordre, de lois sĂ©curitaires (loi sĂ©curitĂ© globale, loi sĂ©paratisme…) et de mesures d’exception, et depuis quelques jours des pressions du gouvernement pour mettre en place une justice expĂ©ditive.

L’urgence n’est pas Ă  la rĂ©pression !

Lire la suite...
 
Toutes et tous mobilisé·es le 6 juin pour l’abrogation de la loi sur les retraites ! PDF Imprimer Envoyer

Mardi 06 juin : journée de grève et de manifestation


  • Agde : 10h30 - Moulin des EvĂŞques
  • BĂ©darieux : 10h30 - Maison des syndicats
  • BĂ©ziers : 10h30 - Bourse du travail
  • Clermont : 10h30 - AllĂ©es Roger Salengro
  • Sète: 10h30 - Place de la mairie
  • Ganges : bus pour Montpellier
  • Montpellier : 10h30 - CORUM
 
Toutes et tous mobilisé·es le 6 juin pour l’abrogation de la loi sur les retraites ! PDF Imprimer Envoyer

Ensemble pour obtenir l'abrogation de la loi sur les retraites et pour la justice sociale !

La grande majorité des travailleur/euses, la jeunesse et une très large majorité de la population, ne veulent pas de la réforme des retraites imposée par le gouvernement et qui constitue un véritable recul social.
L’intersyndicale de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESR) appelle le 6 juin, à une journée de grèves et de manifestations sur l’ensemble du territoire.
Le 8 juin, l’Assemblée nationale pourrait pour la première fois, sauf manœuvres du gouvernement, se prononcer par un vote portant sur la réforme des retraites. L'intersyndicale de l'ESR soutient la proposition de loi supprimant le recul de l’âge légal et l’allongement de la durée de cotisation.
L’intersyndicale appelle solennellement les député·es à la responsabilité en votant favorablement ce texte (voir lien vers le courrier à adresser aux parlementaires : https://jusquauretrait.fr/). Ils et elles respecteront ainsi la volonté de la population massivement exprimée depuis janvier.
Cette réforme des retraites est injuste et brutale tout comme l’est par exemple la dégressivité des allocations chômage, la conditionnalité d’accès au RSA ou des bourses étudiantes. Nous continuerons à travailler ensemble pour plus de justice sociale.
Pour l’intersyndicale, l'enjeu des salaires, de l'inflation et des conditions de vie est central. Nos organisations demandent notamment l’augmentation des rémunérations, des retraites et pensions, des minimas sociaux et des bourses d’études.
Enfin, les organisations de l’ESR rappellent avec force le principe des franchises universitaires, garanties séculaires des libertés d’expression et de mobilisation au sein des universités, et s’opposent au recours à la force pour empêcher la tenue de réunions et d’assemblées générales. Elles dénonceToutes et tous mobilisé·es le 6 juin pour l’abrogation de la loi sur les retraites !nt également les entraves à l'exercice du droit de grève par le recours à l'enseignement en distanciel ou au télétravail imposés aux personnels.

Toutes et tous mobilisé·es le 6 juin pour l’abrogation de la loi sur les retraites !

intersyndicale6juin2023

 
Le 25 Mai et Le 6 Juin 2023 : Toujours unis, nombreux et déterminés pour le retrait et pour le progrès social PDF Imprimer Envoyer
25mai2023
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 de 59