Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil Articles UM Actions locales
Élection du CSA-UM le 8 décembre à l'urne : réunion d'information FSU (Snesup, Snasub, Sncs) PDF Imprimer Envoyer
Ce message concerne les élections du jeudi 8 décembre, à l'urne sur chaque site de l'UM ou presque, pour élire les représentants des personnels de l'Université de Montpellier.
BIATS, enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs hébergés, vous pouvez vérifier que vous figurez bien sur les listes électorales sur l'intranet.
Ces élections sont complémentaires de celles qui se tiennent par voie électronique, du 1er au 8 décembre, pour élire les représentants des personnels du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la recherche.
Les candidats de la FSU (SNESUP, SNASUB, SNCS) au Comité Social d'Administration (CSA) de l'UM, ci-dessous, porteront votre voix haut et fort, comme ils l'ont fait dans les conseils centraux et au comité technique au cours des dernières années.

Pour mieux connaître nos propositions (et notre profession de foi), nous vous proposons une

Réunion d'information FSU pour le CSA-UM, le lundi 5 décembre 2022 à 12h30,

en hybride présentiel (Campus Triolet, A36.03) et visio (Lien Zoom ici).
Nous livrons aussi une première analyse, en fin de mail, de l'éloignement croissant entre les cercles de décision et les personnels au sein de notre établissement, et de la perte de sens et de construction collective dans nos métiers.
Lire la suite...
 
Précarité et Salaires : tous en manifestation le 29 septembre PDF Imprimer Envoyer

RENTREE 2022 :
Salaires, précarités, budgets :

Jeudi 29 septembre : mobilisation inter-professionnelle

  • Montpellier :
    • 10h30 en salle SC23.01 : Heure d'information syndicale sur le campus Triolet de l'UM
    • 12h : dĂ©part du cortège ESR de la colonne Saint-Eloi
    • 13h, gare Saint-Roch : dĂ©part de la manifestation
  • BĂ©ziers :
    • 10h30 : manifestation

Une augmentation gĂ©nĂ©rale des salaires ! Maintenant !

 

À écouter le gouvernement, la question de la rémunération des personnels de la Fonction publique ne se réduirait finalement tout d’abord qu’à un motif « d’attractivité ». Ensuite, et de manière plus conjoncturelle, celle­ci serait confrontée à une difficulté passagère liée à la très forte inflation actuelle.

Lire la suite...
 
Précarité et Salaires : tous en manifestation le 29 septembre PDF Imprimer Envoyer

RENTREE 2022 :
Salaires, précarités, budgets : l'Enseignement Supérieur et la Recherche sur le fil du rasoir

Jeudi 29 septembre : mobilisation inter-professionnelle

  • Montpellier :
    • 10h30 : Heure d'information syndicale sur le campus Triolet de l'UM
    • 12h : dĂ©part d'un cortège ESR de la colonne Saint-Eloi
    • 13h, gare Saint-Roch : dĂ©part de la manifestation
  • BĂ©ziers :
    • 10h30 : manifestation

 

Les campagnes électorales passées, le Président de la République persiste dans l’utilisation de ses méthodes habituelles et sa logique libérale : réforme de l’assurance chômage, déclaration pour réaffirmer sa volonté de dégrader encore les conditions de départ en retraite des salarié·es du public comme du privé, menace de recours au 49.3 pour faire passer en force un budget largement insuffisant, contournement de la démocratie et du rôle du parlement, etc. Il fait le choix de rejeter tous les mécanismes salariaux et sociaux de redistribution des richesses alors qu’il y a urgence à garantir les conditions de vie de toutes et tous et à juguler tous les accroissements d’inégalités générés par cette politique dans un contexte d’inflation historique qui flirte déjà avec les 7 %. Une telle politique et de telles méthodes sont à l’inverse de celle qu’il faudrait au pays aujourd’hui pour faire face à la crise sociale et écologique.

Lire la suite...
 
Les CPES, instruments de différenciation des établissements et de destruction massive des licences générales ? PDF Imprimer Envoyer
Lors du dernier conseil de la faculté des sciences avant les élections, le mercredi 16 mars, nos élus ont été informés de la mise en place d'un CPES (cycle pluridisciplinaire d’études supérieures) entre le lycée Joffre et l'Université de Montpellier impliquant la faculté des sciences.
Ce CPES doit se mettre en place dès la rentrée 2022 sans aucune concertation et décision du conseil. Nous avons alors exigé un débat où se sont exprimés de vives oppositions, y compris de collègues plus généralement réservés. Tout le monde s'est accordé à regretter l'injustice des moyens dédiés à de tels cursus téléguidés depuis le plus haut niveau de l’État par rapport à nos formations qui ne méritent pas le dénigrement qu'elles subissent. Nous avons finalement demandé un vote où 11 personnes ont suivi la direction sortante de la FdS et se sont exprimées pour, 11 autres se sont exprimées contre et 4 se sont abstenues.
Croyez vous que cela suffise à ne pas ouvrir ce CPES à la rentrée prochaine ?

Le Snesup-FSU produit des analyses dessous la forme de lettres flash diffusées à ses adhérents. Ce sujet suscite l'émoi un peu partout en France où ces CPES se mettent en place. Nous vous proposons ici de partager cette analyse.
 
Page 1 de 21