Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil Articles UM Actions locales
ATTENTION EPEx : l’Expérience Interdite ! * Réunion ce jeudi 8/4 à 12h30, A36.02 et sur Zoom * PDF Imprimer Envoyer
Communiqué de CGT (SNTRS, CGT des universités), FO, Snesup-FSU, Solidaires (SUD Éducation, SUD Recherche)

L'Établissement Public à caractère Expérimental : qu’est-ce que c’est ?
- de nouveaux statuts pour l’Université de Montpellier en "rupture" avec les statuts des universités [1],
- à adopter avant juin 2021 pour une création en janvier 2022.

Pour quoi faire ?
- répondre aux injonctions de l’Isite MUSE,
... mais aussi !!
- déroger au code de l’Éducation [2],
- déroger aux principes de collégialité et de démocratie universitaire,
- libéraliser les droits d’inscriptions pour tous les étudiant·es (pas seulement les étranger·es),
- faire de l'université une entreprise financièrement rentable,
- créer encore de nouvelles surcouches administratives ...
Pour s’informer sur ce projet mené à grande vitesse dans les conseils et en débattre ensemble, nos organisations syndicales vous invitent
le jeudi 8 avril Ă  12h30
en présentiel sur le campus Triolet en amphi 36.02
et par visioconférence : lien Zoom https://umontpellier-fr.zoom.us/j/85493499770
Liens :
[1] Ordonnance EPEx :

 

 
Changements de statuts pour l’Université de Montpellier : une "expérimentation" dangereuse et inutile pour le Snesup-FSU PDF Imprimer Envoyer

Le 25 janvier 2021, les élus au Conseil d’Administration de l’Université de Montpellier ont appris que leur établissement, l’Université de Montpellier, allait changer de statuts dans les prochains mois pour devenir un Etablissement Public à caractère Expérimental (EPEx).

La présidence de l’Université répondrait ainsi aux nécessités de l’Isite MUSE au regard des possibilités offertes par l'Ordonnance n° 2018 1131 du 12 décembre 2018 https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000037800979/

Le calendrier est très contraint puisqu’il s’agirait d’une création de l’établissement public expérimental « Université de Montpellier » en septembre 2021 après un passage en juin au CNESER et un passage obligé par les instances de l’université.

La prĂ©sidence s’est d’ores-et-dĂ©jĂ  dĂ©barrassĂ©e d’une pseudo-concertation avec les syndicats lors d’une rĂ©union « zoom Â» le 9 fĂ©vrier 2021 : « Ne vous inquiĂ©tez pas, cela ne va rien changer pour vous ! Â» Au mensonge s’ajoute la procès d’intention.
Lire la suite...
 
Appel de la Commission administrative du SNESUP-FSU du 11 mars 2021 PDF Imprimer Envoyer
Dans un contexte oĂą F. Vidal allume et entretient des incendies pour fracturer la communautĂ© universitaire et faire oublier sa responsabilitĂ© dans la situation dĂ©plorable des Ă©tudiant-es, la commission administrative de notre syndicat rappelle que l’obligation de protection due Ă  ses agent-es n’est pas Ă  gĂ©omĂ©trique variable. Elle appelle Ă  tĂ©moigner de la rĂ©alitĂ© des conditions de formation actuelles pour contrer le dĂ©ni du ministère.
Elle appelle Ă  participer aux manifestations organisĂ©es par les organisations de jeunesse le 16 mars pour l’avenir des jeunes et les 19 et 20 mars en faveur du climat, ainsi qu'Ă  la journĂ©e d’action du 6 avril dans la Fonction publique pour nos conditions de travail, nos rĂ©munĂ©rations, et des moyens humains Ă  mĂŞme de permettre Ă  nos Ă©tablissements d’assurer leurs missions.


Anne Roger et Christophe Voilliot, co-secrétaires généraux
Philippe Aubry, secrétaire général adjoint

 
16 mars : contre la précarité étudiante, appel du SNESUP-FSU PDF Imprimer Envoyer

Le SNESUP-FSU appelle à participer le 16 mars aux manifestations organisées par les organisations syndicales étudiantes et les organisations de jeunesse pour exiger des moyens supplémentaires pour lutter contre la précarité étudiante, pour favoriser le retour des étudiants dans les universités et lutter contre le décrochage et l’échec universitaire bien réels contrairement aux affirmations du ministère.


A Montpellier,

le 16 mars, le Snesup-FSU appelle à soutenir les organisations de jeunesse contre la précarité étudiante en participant au rassemblement à 14h30 sur la place de la Comédie.

Par ailleurs, 3 ans après, le 22 mars, le Snesup-FSU soutient l'appel du collectif "22 mars, ni oubli, ni pardons !" à lutter contre toutes les formes de fascisme à l'Université et dans la société en général. Il appelle à participer au rassemblement à 14h devant la faculté de droit et science politique.


 
Page 1 de 18