Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par dfaut 
Vous êtes ici :     Accueil Articles UM Intersyndical de l'UM Élections du conseil FdS : le bilan et les propositions des listes "Ensemble pour une Université de Service Public"
Élections du conseil FdS : le bilan et les propositions des listes "Ensemble pour une Université de Service Public" PDF Imprimer Envoyer

 

Une semaine après les élections du conseil de la Faculté des Sciences, le collectif "Ensemble pour une Université de Service Public" vous présente son analyse et ses propositions.

 

Nous remercions tous les électeurs qui ont exprimé par leur vote leur attachement à la démocratie universitaire.

Nos listes ont obtenu des résultats en réelle progression par rapport à mars 2018, qui nous font passer de 3 à 9 sièges (1 BIATS, 3 PU, 5 MCF) au conseil de l'UFR FDS. Ce résultat traduit plusieurs tendances. Chaque vote peut avoir des explications différentes, et exprimer :

  • une opposition à la politique nationale de l'ESR et son application au niveau de l'Université ;
  • un mécontentement de l'action de la direction sortante de la FDS, pro-active et applicative de cette politique ministérielle ;
  • un soutien à nos organisations syndicales qui s'opposent à cette politique;
  • une réaction à la perte de sens au travail, voire même à la souffrance, ressentie par les personnels;
  • un soutien aux femmes et aux hommes syndiqués ou non qui portent nos valeurs et revendications. Vous nous connaissez comme vos proches collègues dévoués à nos formations et à nos étudiants, et vous nous faites confiance.

 

 

Nous essaierons d'être dignes de votre confiance en portant votre voix, dans sa pluralité, dans ce conseil.

Nous félicitons les listes de J.M. Marin qui disposent de 11 sièges (7 PU, 4 mcf et assimilés) sur les 24 élus du personnel.

Nous félicitons également les listes SNPTES (1 BIATS), non syndicale (2 BIATS) et Alter (1 MCF). La diversité fait vivre la démocratie universitaire.

Il faut y ajouter 8 étudiants et 8 personnalités extérieures portant donc à 40 sièges le conseil d'UFR.

 

Ces bons résultats nous ont amenés à une réflexion inédite concernant le débouché politique de ce vote.

Tout d'abord, nous ne participerons pas à la cogestion de la Faculté des Sciences, par exemple en prenant en charge des directions adjointes. Certaines lignes rouges ont déjà été franchies lors de la mandature précédente. Nous ferons tout pour que celles-ci ne soient plus franchies mais nous ne pouvons participer à un ensemble aux valeurs divergentes.

Au contraire, lors du conseil qui se tiendra le mercredi 27 avril, nous proposerons une équipe de direction qui nous permettra de porter jusqu'au bout la parole de nos électeurs, et d'exposer notre projet politique pour la FdS de manière explicite et détaillée. Ce projet est encore en maturation, et ouvert à la participation et au soutien de toutes celles et ceux qui s'y reconnaissent.

 

Les listes "Ensemble pour une Université de Service Public"