Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil
snesup-lr
La recherche Ă  l'UM : MUSE supplante la Commission de la Recherche PDF Imprimer Envoyer

Depuis mars 2017, se consolant des multiples échecs aux concours des IDEX, et pouvant enfin justifier la fusion UM1-UM2, l’Université de Montpellier et ses partenaires1 ont décroché le Graal qu’est l’I-site MUSE (Montpellier Université d’Excellence). 17 M€ de budget annuel, pour partie consacrés à des LabeX qui existaient déjà, et une fondation2 pour gérer tout ça. C’est du sérieux et il hors de question de laisser les personnels et leurs représentants s’en approcher de trop près.

Dès son inauguration, l'I-Site MUSE se montre en effet sous un visage beaucoup plus ambigu pour la communauté scientifique montpelliéraine, que les discours victorieux et enthousiastes ne le laissent paraître.

Lire la suite...
 
Intervention Y. Leredde, CA UM du 7 janvier 2019 PDF Imprimer Envoyer

Intervention Y. Leredde, élu FSU-SUD-CGT au collège B

CA UM du 7 janvier 2019

Election de Philippe Augé à la présidence de l’UM

Vote CONTRE Pourquoi ?

 

Au cours des 4 dernières années, et plus particulièrement depuis 2 ans, les décisions ont été prises au mépris de toute collégialité, au mépris de nos instances, élues ou hiérarchiques.

 

Les avis des instances de concertation sociale sont complètement ignorĂ©s. Les CT et CHSCT fonctionnent par obligation. Rien ne s’y passe vraiment. Les syndicats y Ă©mettent des avis mais c’est sans rĂ©elle prise en compte par la direction de l’UM. Aucun ne remonte vraiment au CA et n’est pris en compte Ă  un quelconque moment. Des groupes de travail sur les conditions de travail existent-ils ? En tout cas pas pour les Enseignants et Enseignant-chercheurs que je reprĂ©sente ici pour le collège B et qui subissent de plus en plus crument des injonctions hiĂ©rarchiques via des logiciels complètement dĂ©shumanisĂ©s. Je ne dĂ©velopperai pas ici la mise en place catastrophique de PROSE-ADE. A quel moment avons-nous Ă©tĂ© rĂ©ellement entendus ? Cela vous aurait peut-ĂŞtre Ă©vitĂ© d’en arriver Ă  une action en justice. D’ailleurs, ici, qui est informĂ© de cette action en justice ?

Lire la suite...
 
PDF Imprimer Envoyer

Mutation des enseignants-chercheurs

L'Université de Montpellier ne joue pas le jeu

 

La procédure de mutation entre universités des maîtres de conférences et professeurs a été remise en place par la loi Fioraso l'an dernier, en 2015, sous la pression des organisations syndicales. Elle permet l'examen des demandes de mutation (rapprochement de conjoint ou handicap) sur les concours MCF et PR, avant même l'ouverture du concours aux autres candidats. C'est au Conseil Académique (CAc) d'examiner ces demandes, avec comme seul critère recevable l'adéquation du candidat au profil du poste.

Lire la suite...
 
PDF Imprimer Envoyer

ALERTE sur la loi de DESTRUCTION de la fonction publique 

et ses conséquences dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche

Venez vous informer

 

Heure d’Information Syndicale

Mardi 16 avril Ă  12h

Amphi 5.04 – Campus Triolet (Faculté des Sciences)

 

Journée de mobilisation le 9 mai

 

Le projet de loi de « transformation de la fonction publique » a été présenté au conseil des Ministres le 27 mars 2019.

Ce projet vise à soumettre le recrutement et la gestion des agent.e.s à l’arbitraire et l’autoritarisme d’une hiérarchie armée des outils du « nouveau management public », et à réduire l’intervention des représentant.e.s du personnel dans les instances qui défendent les agent.e.s au niveau individuel comme les CAP, ou collectivement sur l’organisation du travail (CT) ou sur les questions d’hygiène, sécurité et condition de travail (CHSCT). Le statut des fonctionnaires est une garantie de leur indépendance vis à vis des pressions extérieures pour une fonction publique au service de l’intérêt général. Sa destruction remet en cause l’égalité de traitement de fonctionnaires-citoyen.ne.s et met en péril la neutralité du service public pour l’intérêt général des citoyen.ne.s.

Lire la suite...
 
Retrait de la loi Travail - 14 juin PDF Imprimer Envoyer


Pour le retrait de la loi Travail et pour la défense de nos emplois et de nos salaires dans l’enseignement supérieur et la recherche (ESR), le SNESUP-FSU, la FSU et l’intersyndicale de l'ESR appellent à une journée de grève et à participer à la manifestation :

  • Mardi 14 juin
  • Jardins du Peyrou
  • 12H Pique-nique revendicatif
  • 14H Manifestation dĂ©partementale


 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 de 28