Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par dťfaut 
Vous êtes ici :     Accueil
Chaires de Professeur Junior (CPJ) ou le dilemme du prisonnier : pourquoi demandons-nous un débat ouvert ? PDF Imprimer Envoyer

Les CPJ sont un nouveau type de postes d‚Äôenseignants-chercheurs dans nos universit√©s, issus de la LPR Loi de Programmation de la Recherche (2019). Ce ne sont pas des postes de titulaires, tels que nous les revendiquons pour notre universit√©, mais des postes de contractuels sur 3, 4, 5 ou 6 ans. Ceci pose plusieurs probl√®mes : entorse √† la Fonction Publique, entorse au Droit du Travail avec des contrats CDD/CDI, concurrence entre les coll√®gues pour les moyens de travail et les promotions, et risque pour la recherche √† long terme.

Le Conseil Académique et le comité technique viennent de valider les 4 prochaines chaires de professeur junior (CPJ) de l'UM (avant le CA lundi 23 mai). Seuls les élus des listes portées par les syndicats FSU, CGT et Sud s'y sont opposé, les autres syndicats et les listes de la présidence ayant voté pour.

Lire la suite...
 
√Člections des conseils des composantes; r√©sultats des listes "Service Public" aux √©lections √† la Facult√© des Sciences PDF Imprimer Envoyer
Ce printemps est marqué dans plusieurs composantes par les élections des conseils de composantes. Le mardi 12 avril prochain, ces élections concernent les UFR d’Economie, de Médecine, d’Odontologie, de Pharmacie, de STAPS, et l'IUT Montpellier-Sète, après la Faculté des Sciences le 22 mars.

Le collectif "Ensemble pour une Université de Service Public", qui a présenté des listes dans les conseils centraux en novembre, a décliné des listes de composante à l'UFR Faculté des Sciences, et à l'IUT Montpellier-Sète.
Lire la suite...
 
Les CPES, instruments de différenciation des établissements et de destruction massive des licences générales ? PDF Imprimer Envoyer
Lors du dernier conseil de la faculté des sciences avant les élections, le mercredi 16 mars, nos élus ont été informés de la mise en place d'un CPES (cycle pluridisciplinaire d’études supérieures) entre le lycée Joffre et l'Université de Montpellier impliquant la faculté des sciences.
Ce CPES doit se mettre en place d√®s la rentr√©e 2022 sans aucune concertation et d√©cision du conseil. Nous avons alors exig√© un d√©bat o√Ļ se sont exprim√©s de vives oppositions, y compris de coll√®gues plus g√©n√©ralement r√©serv√©s. Tout le monde s'est accord√© √† regretter l'injustice des moyens d√©di√©s √† de tels cursus t√©l√©guid√©s depuis le plus haut niveau de l‚Äô√Čtat par rapport √† nos formations qui ne m√©ritent pas le d√©nigrement qu'elles subissent. Nous avons finalement demand√© un vote o√Ļ 11 personnes ont suivi la direction sortante de la FdS et se sont exprim√©es pour, 11 autres se sont exprim√©es contre et 4 se sont abstenues.
Croyez vous que cela suffise à ne pas ouvrir ce CPES à la rentrée prochaine ?

Le Snesup-FSU produit des analyses dessous la forme de lettres flash diffus√©es √† ses adh√©rents. Ce sujet suscite l'√©moi un peu partout en France o√Ļ ces CPES se mettent en place. Nous vous proposons ici de partager cette analyse.
 
√Člections du conseil FdS : le bilan et les propositions des listes "Ensemble pour une Universit√© de Service Public" PDF Imprimer Envoyer

 

Une semaine après les élections du conseil de la Faculté des Sciences, le collectif "Ensemble pour une Université de Service Public" vous présente son analyse et ses propositions.

 

Nous remercions tous les électeurs qui ont exprimé par leur vote leur attachement à la démocratie universitaire.

Nos listes ont obtenu des résultats en réelle progression par rapport à mars 2018, qui nous font passer de 3 à 9 sièges (1 BIATS, 3 PU, 5 MCF) au conseil de l'UFR FDS. Ce résultat traduit plusieurs tendances. Chaque vote peut avoir des explications différentes, et exprimer :

  • une opposition √† la politique nationale de l'ESR et son application au niveau de l'Universit√© ;
  • un m√©contentement de l'action de la direction sortante de la FDS, pro-active et applicative de cette politique minist√©rielle ;
  • un soutien √† nos organisations syndicales qui s'opposent √† cette politique;
  • une r√©action √† la perte de sens au travail, voire m√™me √† la souffrance, ressentie par les personnels;
  • un soutien aux femmes et aux hommes syndiqu√©s ou non qui portent nos valeurs et revendications. Vous nous connaissez comme vos proches coll√®gues d√©vou√©s √† nos formations et √† nos √©tudiants, et vous nous faites confiance.

 

Lire la suite...
 
Réunion publique des listes "Ensemble pour une Université de Service Public" pour les élections FdS PDF Imprimer Envoyer
Les √©lections du conseil d'UFR de la FdS ont lieu ce mardi 22 mars (9h-17h, au 2√®me √©tage du b√Ętiment 36).

Les listes "Ensemble pour une Universit√© de Service Public" organisent une r√©union publique d'information qui se tiendra ce lundi 21 mars √† 14h en salle SC36.04, b√Ętiment 36.

Ces listes sont soutenues par les syndicats Snesup-FSU, CGT et Sud-Education.

Notre profession de foi, ci-jointe, développe des propositions fortes concernant les conditions de travail de tous les personnels, la gouvernance de notre UFR, les formations et les étudiants.


 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 48