Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil
Appel national à la journée d'actions du jeudi 15 février PDF Imprimer Envoyer

A MONTPELLIER :

Assemblée Générale des personnels et des étudiants des 2 universités de Montpellier l'UM et l'UPV

Jeudi 15 février
à 10 heures
Université Paul Valéry
AMPHI A
 
AMPLIFIONS LA MOBILISATION LE MARDI 6 FÉVRIER PDF Imprimer Envoyer

FORTS DU SUCCÈS DES ACTIONS DU 1ER FÉVRIER,

AMPLIFIONS LA MOBILISATION LE MARDI 6 FÉVRIER !

A Montpellier, le mardi 6 février:

10h30: AG étudiants/personnels à l'UPV-UM3, amphi A

14h30: Manifestation, place de la Comédie

http://www.snesup.fr/article/forts-du-succes-des-actions-du-1er-fevrier-amplifions-la-mobilisation-le-mardi-6-fevrier


 
Journée nationale d’action PDF Imprimer Envoyer

Le 1er février 2018, participez à la journée nationale d’action organisée par les syndicats de personnels (FSU, CGT, SUD, FO) et organisations de jeunesse (Solidaires, UNEF, UNL, SGL).

  • 9h30 : Amphi 5.03. Campus Triolet. Heure d’Information Syndicale « plan étudiants Â»

  • 10h : Amphi C, campus UPV-UM3. AG des personnels et étudiants des universités de Montpellier.

  • 13h : Départ en manifestation depuis l’Université Paul-Valéry

  • 14h : Rassemblement devant le rectorat.





 
Non, les 42h/module en L1 ne sont pas la bonne solution PDF Imprimer Envoyer
Depuis trois ans l’université demande à la Faculté des Sciences et en particulier à ses départements de réduire leurs dépenses de l’ordre de 5% par an. Soit une réduction d’environs 14% sur trois ans. Cela est bien évidemment une conséquence de la sous-dotation de notre établissement depuis la mise en place de la LRU, accrue par le GVT (glissement vieillissement technicité).

L’impact est déjà ressentie par tous les collègues, en particulier ceux et celles intervenant en L1. Si les effectifs sont stables ces trois dernières années à la FdS, on note un accroissement de l’assiduité en TD qui rend la pratique de sur-chargement des effectifs de TD (58 inscrits, 42 chaises ...) de plus en plus intenable.
Lire la suite...
 
Retrait du « plan étudiants » PDF Imprimer Envoyer

Alors même que les personnels, étudiant·es et lycéen·nes prennent connaissance du contenu du projet de réforme du premier cycle universitaire et commencent à se mobiliser, le gouvernement fait le choix du passage en force et de la précipitation. Un certain nombre de mesures sont mises en place avant même l’adoption de la loi. Le plus emblématique est la saisie du Conseil Supérieur de l’Education sur des décrets avant même l’étude de la loi par l’Assemblée Nationale.

Dans les universités les budgets proposés aux conseils d’administration prévoient la gestion des demandes d’affectation, les modules de mise à niveau, la définition des « attendus Â» et celle des capacités d’accueil des filières. Dans les lycées la mise en place du·de la 2e professeur·e principal et des nouvelles mesures d’orientations sont imposées en toute hâte aux personnels.

 

Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 3 de 18