Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil Articles UM Intersyndical de l'UM
Intersyndical UM
Retrait du projet de hausse des frais d'inscription pour les Ă©tudiants PDF Imprimer Envoyer

ConformĂ©ment Ă  l’appel du 18 janvier, les organisations signataires appellent :

A se mobiliser

  • · Mercredi 13 fĂ©vrier, 12h30:      rassemblement sur le site Richter (UM),
  • · Mercredi 20 fĂ©vrier, 12h15 :     rassemblement sur le site Saint-Charles (UPV),
    • · Mercredi 27 fĂ©vrier, 12h30 :     projection-dĂ©bat de « Etudiants, l’avenir Ă  crĂ©dit Â», site Triolet (UM),

  • · Mardi 12 mars, 12h15 :     rassemblement devant le Rectorat, rue de l'UniversitĂ©.

Signataires nationaux : A&I-UNSA, CGT-FERCsup, CGT-INRA, FAGE, FCPE, FO-ESR, SGEN-CFDT, SGEN-CFDT recherche EPST, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SNEP-FSU, SNESUP-FSU, SNPTES, SNTRS- CGT, Solidaires Etudiant·e·s, SUD Education, SUD recherche EPST, UNEF, UNSA ITRF-BI-O

Premiers signataires Ă  Montpellier : CEI, CGT des UniversitĂ©s de Montpellier, FO ESR, SCUM, SNTRS CGT, SNESUP-FSU, SNPTES, SUD Education, SUD recherche EPST, UNSA

 
LES PERSONNELS DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE ONT TOUTES LES RAISONS DE MANIFESTER LE 5 FÉVRIER PDF Imprimer Envoyer

Compte tenu de la situation exceptionnelle, les organisations signataires réunies mercredi 30 janvier appellent à construire la mobilisation sur des revendications communes avec toutes celles et ceux qui luttent aujourd’hui. Il y a urgence, à faire grandir le mouvement social pour plus de justice sociale, environnementale et fiscale.
Les organisations signataires s’opposent à l’austérité budgétaire imposée par le MESRI. Celle-ci conduit d’une part à une baisse de l’emploi scientifique et à une détérioration de nos conditions de travail et d’autre part à imposer une hausse des frais d’inscription dans les formations de l’enseignement supérieur pour faire
porter la charge du financement sur les jeunes et leur famille.
Lire la suite...
 
Coups contre des lycéens de Joffre : inacceptable ! PDF Imprimer Envoyer

Les organisations syndicales de l’Enseignement SupĂ©rieur et de la Recherche de Montpellier ont pris connaissance des violences policières contre les lycĂ©ens de Joffre ce matin[1]. Coups de matraques et coups de pied : voilĂ  la rĂ©ponse du gouvernement aux revendications de la jeunesse.

Ces lycéens étaient parfaitement pacifiques mais voulaient mobiliser leur établissement contre les réformes devant la jeunesse, en particulier la loi ORE/Parcoursup, la réforme du Bac et le service national universel (SNU).

 

Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 23