Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par dfaut 
Vous êtes ici :     Accueil Articles UM Intersyndical de l'UM Élections aux conseils centraux de l'UM ce mardi
Élections aux conseils centraux de l'UM ce mardi PDF Imprimer Envoyer

Ce mardi 23 novembre auront lieu les élections des conseils centraux de l’UM. Elles se tiendront à la BU pour ceux qui votent sur le campus Triolet.

La liste "Ensemble pour une Université de Service Public" y défendra une vision de l'Université attachée au service public et à ses missions, et à la démocratie, la collégialité au sein de l’Université de Montpellier.


De nombreux personnels de la Faculté des Sciences se présentent sur nos listes initiées par les syndicats CGT, Snesup-FSU, FO et Solidaires.
Parmi ces listes, vous retrouverez :
  • Conseil d'Administration
    • Collège A : Christian Retore, Thierry Guillet
    • Collège B : Sèverine Bérard, Boris Chenaud
    • Collège C : Marie-Jo Albet
  • Conseil Académique - CFVU
    • Collège A : Vincent Berry, Marie Forêt
    • Collège B : Yann Leredde, Frédéric Geniet, Aurélie Célerier
    • Collège C : Marie-Jo Albet, Georges Bouby
  • Conseil Académique - CR
    • Collège A : Ovidiu Radulescu
    • Collège B : Ilham Bentaleb, Constantin Vernicos
    • Collège C : Frédéric Geniet, Coralie Weigel
L'UFR Faculté des Sciences a vu ses moyens rétrécir à chaque vague d'austérité depuis 2015, dans une politique largement accompagnée par la présidence de l'Université de Montpellier.

Pourtant, la vision d'une université de service public que nous défendons est partagée par une grande majorité d'entre vous. Au quotidien, nous gérons ensemble (direction des départements, responsabilité de formations licences et masters, responsabilité d'UE, ...) les formations avec la fierté de les ouvrir à un large public d'étudiants, toutes classes sociales confondues...

JUSQU'A QUAND ?


A l'heure des difficultés budgétaires, des graduate divisions pour formations d'excellence et de la pression pour générer des ressources propres du chiffre d'affaires,
A l'heure de la sélection des étudiants, des réductions d'horaires des formations,
A l'heure des "tenure tracks" au bon vouloir du prince, et de l'explosion de précarité,

DITES STOP

STOP à une université "de demain" bâtie sur l'individualisme et la pseudo-rentabilité.

OUI à une vision de l'université ouverte, au service de tous les publics et de toutes les formations, dans le respect des personnels.

 

Votre bulletin compte ! Votez "Ensemble pour une Université de Service Public".

intersyndical7