Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil Articles UM Actions locales Examens de semestres pairs : trouver la juste position
Examens de semestres pairs : trouver la juste position PDF Imprimer Envoyer

 

Le Snesup-FSU défend un certain nombre de principes déjà énoncés dans nos fiches [2] (à mettre en regard de celles du ministère) et dans nos communications précédentes [3] :

 

  • Des principes gĂ©nĂ©raux relatifs Ă  l'Ă©quitĂ© entre Ă©tudiants, Ă  l'authentification des Ă©tudiants, au risque de fraude de façon gĂ©nĂ©rale, Ă  l'accès parfois difficile Ă  un ordinateur et Ă  une connexion internet fonctionnels (en s’appuyant sur les nombreuses enquĂŞtes rĂ©alisĂ©es au sein des formations en dĂ©but de confinement) et enfin aux risques psycho-sociaux (rĂ©actions diffĂ©rentes : stress, anxiĂ©tĂ©);
  • Des considĂ©rations très spĂ©cifiques Ă  certaines disciplines sur la possibilitĂ© d'une Ă©valuation via les outils numĂ©riques, dans les UEs pour lesquelles la rĂ©solution de problèmes, l'enchaĂ®nement d'Ă©quations mettant en Ĺ“uvre un formalisme, les schĂ©mas dessinĂ©s, les formules chimiques, les logiciels payants ou lourds, sans parler de certains stages, des TPs expĂ©rimentaux et des sĂ©ances sportives ... font de l'outil numĂ©rique un moyen inadaptĂ©, et rendent les directives ministĂ©rielles [1] caduques.

Si des examens à distance sont organisés, nous demandons une grande transparence dans le recensement, à l’avance ET en cours d’épreuves, des étudiants qui ne sont pas en situation d’y participer, et à la mise en œuvre de modalités d’évaluation alternatives et équitables pour ces étudiants. Nous rappelons également que les conditions financières, sociales, médicales et matérielles de confinement des étudiants comme de certains personnels ne sont pas idéales, loin s'en faut, dans de nombreux cas.

Enfin, nous rappelons qu’en aucun cas il ne s’agit de poser aujourd’hui les jalons de l’Université de demain, et de légitimer en période normale les enseignements non-présentiels et les examens à distance. Nous demandons de plus à notre ministère un moratoire sur les réformes en cours (BUT dans les IUT, accès aux études de médecine, formation des enseignants, …). La priorité est à l'accompagnement et l'analyse des situations délicates que nous traversons et allons encore probablement vivre pendant un semestre. Un changement de modèle dans cette période ne pourrait qu'ajouter de la confusion.

Prenez soin de vous.

Les sections Snesup-FSU de l'UM.

PS : Les militants Snesup-UM sont présents dans une majorité des composantes de l'UM (Faculté d’Économie, Faculté de Pharmacie, Faculté des Sciences, Faculté d’Éducation, IUTs de Montpellier-Sète, Nîmes et Béziers, MOMA, Polytech). Ils sont à votre écoute pour discuter, débattre, aider. N'hésitez pas à nous contacter par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

[1] La DGESIP a publiĂ© une première fiche relative aux modalitĂ©s d’examen en pĂ©riode de confinement le 1er avril 2020, qui a Ă©tĂ© corrigĂ©e le 15 avril pour devenir encore plus dirigiste concernant les Ă©ventuelles « neutralisations Â» d’UEs.

[2] Les fiches pratiques du SNESUP-FSU relatives aux impacts de la crise du Covid-19 dans l'enseignement supĂ©rieur et la recherche : vos droits et nos conseils concernant les MCCs, les ASA, la tĂ©lĂ©surveillance des examens, ...

[3] Mail Snesup-FSU UM du 2 avril, et celui du 15 avril , sur snesup-lr.fr