Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par dfaut 
Vous êtes ici :     Accueil Articles UM Intersyndical de l'UM2 Appel à participer aux journées du 28 octobre et 6 novembre 2010
Appel à participer aux journées du 28 octobre et 6 novembre 2010 PDF Imprimer Envoyer
Communiqué Intersyndical de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
Face à l’inflexibilité du gouvernement, poursuivre les mobilisations

Les journées du samedi 16 et du mardi 19 octobre 2010 confirment que la mobilisation est ancrée dans la durée à un haut niveau. Des millions de salariés, de jeunes et de retraités exigent, depuis début septembre, une autre réforme des retraites plus juste et l’ouverture de négociations entre le gouvernement et les syndicats. Les personnels de l’enseignement supérieur et les étudiants sont de plus en plus présents dans ces cortèges. 

Au-delà de la réforme des retraites et de ses conséquences directes sur l’emploi, les salaires, les conditions de travail et l’avenir des jeunes et des étudiants sont au premier plan des revendications, notamment depuis l’aggravation des situations liée à la crise financière de 2008.

Les organisations soussignées ont organisé ensemble une grande enquête sur la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche l’année dernière. Elles ont exigé la prise en compte des carrières courtes, très fréquentes dans l’enseignement supérieur et la recherche. Elles ont dénoncé l’obligation - imposée à certains - de prolonger leur activité, alors que les jeunes restaient sans emploi. 

Différents sondages réalisés ces derniers jours confirment que le mouvement recueille un très large soutien de la population. 

Le gouvernement ne répond pas aux revendications de la population. Il entrave le déroulement des débats au Parlement. Il multiplie les atteintes aux libertés syndicales et entretient un climat de tension. Il porte la responsabilité pleine et entière de la poursuite de la mobilisation compte tenu de son inflexibilité, de son absence d’écoute et de ses provocations à répétition. Il répond à la situation actuelle par le déni et la répression.

Les organisations soussignées appellent les personnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et les étudiants à amplifier leurs mobilisations afin de rassembler le plus grand nombre. Elles les appellent à s’appuyer et défendre leurs revendications spécifiques : prise en compte des années d’études, de post-doc, de travail à l’étranger et de précarité…

Elles les appellent à poursuivre les initiatives unitaires dans les établissements, dans les villes, dans les régions...

Elles appellent à participer aux journées de mobilisation 
* jeudi 28 octobre : journée nationale de grèves et de manifestations
* samedi 6 novembre : journée de mobilisations et de manifestations 
avec le mot d’ordre et la banderole
« emploi, salaires, retraites, non à la précarité ».


SIGNATAIRES : FSU (SNESUP, SNCS, SNASUB, SNEP) – CGT (SNTRS, FERC-SUP) - UNSA (Sup’Recherche, SNPTES) - CFDT (SGEN-CFDT Recherche EPST) – CFTC Recherche – SOLIDAIRES (SUD Recherche EPST) – UNEF – SLU - SLR