Contenu

snesup-lr

Default screen resolution  Wide screen resolution  Augmenter la taille  Diminuer la taille  Taille par défaut 
Vous êtes ici :     Accueil
PDF Imprimer Envoyer
Pour la défense du Service Public et de la Fonction Publique,
Manifestation Ă  l'appel des 9 organisations syndicales de la Fonction Publique


Mardi 22 mai 2018
A Montpellier : 10h Place ZEUS

Le 1er février dernier, le Premier ministre a annoncé les grandes orientations du quinquennat pour la Fonction Publique :

- objectif 120 000 suppressions de postes d'ici 2022
- recours accru aux contractuels
- plan de départs volontaires
- développement de la rémunération au mérite


Pour les salaires,
Pour l'emploi statutaire dans la fonction publique,
Pour un service public de qualité

Tous en grève ce mardi 22 mai,
Tous en manifestation Ă  10h place Zeus


Plus d'infos : Suivez nos liens
- Fiche sur les salaires
- Fiche sur la rémunération au mérite, la précarité et les statuts
- 4 pages FSU sur les services publics



 
Mardi 1ier mai 2018 PDF Imprimer Envoyer

Le mardi 24 avril, une assemblée générale, regroupant près de 400 étudiants et personnels sur le site du campus Triolet, a massivement appelé à l'abrogation de la loi ORE et au retrait de la réforme du bac. Cette même AG, défavorable aux actions de blocage, appelle toutefois à la mobilisation sous la forme de manifestations les 1er et 3 mai.

 

- Mardi 1er mai Ă  10h : Manifestation au Peyrou 

- Mercredi 2 mai à 10h. Assemblée Générale

Ă  l’UniversitĂ© Paul-ValĂ©ry Montpellier 3. Amphi A. 

- Jeudi 3 mai à 14h, place de la Comédie : Manifestation unitaire

Enseignement secondaire/Enseignement supérieur

Abrogation de la loi ORE.

Retrait de la réforme du bac.

Retrouvez le communiqué intersyndical

http://www.snesup.fr/article/amplifions-la-mobilisation-pour-le-retrait-de-la-loi-ore-et-des-reformes-de-regression

 

 

 
SĂ©lection pas naturelle PDF Imprimer Envoyer



 
PDF Imprimer Envoyer


Ce mardi 24 avril 2018, les organisations syndicales soussignées appellent à l’unité avec les étudiants, dans la mobilisation.

Plus que jamais : le gouvernement doit abroger la loi ORE*,

le bac doit rester le premier grade universitaire !

 

 

Suite Ă  l’AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale rĂ©unie Ă  la fac de sciences le 10 avril,  a Ă©tĂ© adoptĂ©e la perspective d’une journĂ©e de mobilisation gĂ©nĂ©rale des Ă©tudiants et personnels.

Comme partout en France, Ă©tudiants  et personnels expriment leur rejet de la loi ORE et de la rĂ©forme du bac, dont ils demandent le retrait pur et simple,

prélude à une véritable négociation sur les moyens à allouer aux universités.

Lire la suite...
 
PDF Imprimer Envoyer
Mardi 10 avril : Appel à la grève

10h : Assemblée Générale des personnels et étudiants
          de l’UniversitĂ© de Montpellier.
          Campus Triolet. Amphi 5.06 de la facultĂ© des Sciences.

13h30 : Rassemblement devant la BU Sciences, campus Triolet.

14h : Manifestation. Départ place E. Bataillon, devant le « donut ».



Après le succès de la journée nationale de mobilisation du 22 mars dans la fonction publique qui a réuni plus de 400 000 manifestant.e.s dans toute la France, après celles des 3 et 4 avril avec la grève des cheminots et lesoutien des étudiant.e.s et de toute une partie de la population, le nombre d’universités et d’établissements mobilisés pour le retrait de la loi Vidal-ORE et contre la plate-forme Parcoursup ne cesse de croître. À ce jour, des assemblées générales sont régulièrement organisées dans au moins 25 établissements et plusieurs d’entre eux sont bloqués ou occupés. Bientôt, une centaine de départements ou UFR se seront engagés à ne pas participer au tri social des dossiers des lycéen.ne.s et à accepter tous les bachelier/ière.s. Non seulement le gouvernement reste sourd aux revendications des étudiant.e.s et des travailleur/euse.s engagé.e.s dans ces mouvements, mais il ouvre d’autres chantiers de réformes qui apparaissent comme autant de provocations :

Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 2 de 20